Vidéothèque de la Citoyenneté

Opportunités à l'International

Legacy International

Projet Sharekna

Activités de résilience à Douar Hicher

Heya Center for Public Policies

Femme & politiques publiques

Dans le cadre de ses activités visant à renforcer la participation des jeunes à la vie politique en général, et aux élections en particulier, JSF a organisé avec l'IRI et deux autres OSC tunisiennes, un Café Talk pour discuter des raisons qui poussent les jeunes à s'abstenir de participer à la vie politique et aux élections.

Des participants de JSF et de Heya Program ont participé à ce Café talk qui a été organisé au sein de l'espace "Elmakhzen etthakafi" à Tunis, jeudi 28 juillet 2016. Ils ont discuté surtout des obstacles qui ne permettent pas aux jeunes de participer activement à la vie politique et dont on peut citer:

  • la défaillance du système éducatif tunisien qui n'accorde pas l'intérêt nécessaire aux thèmes de citoyenneté, de mécanismes d'exercice du pouvoir et à la démocratie;  
  • le manque de sensibilisation des nouvelles générations quant à l'importance des élections dans le choix des dirigeants, qu'il soit au niveau national (Assemblée des représentants du peuple et Président de la République) ou au niveau local (les Conseillers municipaux et régionaux);
  • le manque de confiance aux institutions de l'Etat aggravée par la corruption;
  • le manque de mécanismes juridiques permettant de favoriser l'apparition de nouveaux leaders jeunes, à l'instar du système de quota adopté pour les femmes ou le système des listes électorales composées seulement de jeunes;
  • le manque de sanctions obligeant les partis politiques à revoir leur organisation pour un renforcement de la participation des jeunes au sein de leurs  structures de prise de décision...

Les participants ont également avancé une série de mesures en faveur d'une participation accrue des jeunes de 18 ans à 35 ans à la vie politiques et aux prochaines élections municipales et qui tiennent surtout à la refonte du système éducatif et la mise en place de mécanismes juridiques d'incitation à la participation des jeunes avec des sanctions envers les partis politiques et les listes candidates aux élections, et non seulement à des incitations comme l'a fait le législateur au niveau de l'article 30 du décret-loi n°2011-35 relatif aux élections des membres de l'Assemblée nationale constituante ou l'article 25 de la loi électorale n°2014-16.

{igallery id=6811|cid=22|pid=1|type=category|children=0|addlinks=0|tags=|limit=0}

JSF - Un Nouvel Elan de Citoyenneté

 

Poursuivant nos efforts de renforcement de la femme leader, nous avons organisé dans le cadre du Centre Heya, le vendredi 15 juillet 2016, une nouvelle table ronde afin de présenter les feuilles de politiques publiques élaborées par les leaders du Centre. Plusieurs particpantes aux projet et actifs de JSF ont assistés à cette table ronde durant laquelle elles ont été présentées les feuilles suivantes:

  • La protection du littoral tunisien et qui a traité la question de la pollution et ses effets néfastes sur la biodiversité, les populations et le développement durable;
  • Le travail des filles mineures comme domestiques dans les villes tunisiennes qui a évoqué l'ampleur du phénomène en Tunisie, ses causes, les mécanismes de lutte contre ce phénomène et les possibles solutions à envisager.

Par ailleurs, le Centre Heya espère renforcer la participation de ses leaders dans l'analyse des politiques publiques et la formulation de nouvelles alternatives de lutte contre les problèmes vécues par les différentes communautés...

{igallery id=6094|cid=21|pid=1|type=category|children=0|addlinks=0|tags=|limit=0}

JSF - Un Nouvel Elan de Citoyenneté

Le Programme de développement durable est un plan d’action pour l’humanité, la planète et la prospérité. Il vise aussi à renforcer la paix partout dans le monde dans le cadre d’une liberté plus grande. L’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions, y compris l’extrême pauvreté, constitue le plus grand défi auquel l’humanité doive faire face, et qu’il s’agit d’une condition indispensable au développement durable.
Tous les pays et toutes les parties prenantes agiront de concert pour mettre en œuvre ce plan d’action. Il faut prendre les mesures audacieuses et porteuses de transformation qui s’imposent d’urgence pour engager le monde sur une voie durable, marquée par la résilience. Et s'engager à ne laisser personne de côté dans cette quête collective.
Les 17 objectifs de développement durable et les 169 cibles témoignent de l’ampleur de ce nouveau programme universel et montrent à quel point il est ambitieux. Ils s’inscrivent dans le prolongement des objectifs du Millénaire pour le développement et visent à réaliser ce que ceux-ci n’ont pas permis de faire. Ils visent aussi à réaliser les droits de l’homme pour tous, l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes et des filles. Intégrés et indissociables, ils concilient les trois dimensions du développement durable : économique, sociale et environnementale. Les objectifs et les cibles guideront l’action à mener au cours des 15 prochaines années dans des domaines qui sont d’une importance cruciale pour l’humanité et la planète.
Jeunesses sans Frontières  s'est engagée à collaborer avec toutes les parties prenantes pour contribuer à réaliser ces objectifs de développement durable et à achever l'Agenda 2030.
{igallery id=3826|cid=20|pid=1|type=category|children=0|addlinks=0|tags=|limit=0} 
 

Poursuivant ses activités dans le cadre du projet Heya, le Centre HEYA pour les Politiques Publiques a organisé, samedi 30 avril 2016, à Tunis, une troisième table ronde pour présenter les feuilles de politiques publiques préparées par les femmes leaders de l'association Générations Futures, une des associations partenaires dans l’exécution du programme Heya.

Les leaders ont présenté 03 feuilles de politiques publiques comme suit :

  • la propagation du chômage des diplômés,
  • les difficultés liées à l'autofinancement des projets créés par les jeunes,
  • la réticence des jeunes à participer à la vie publique.

A travers ces feuilles de politiques publiques, les participantes au programme Heya espèrent :

  • analyser les défaillances des politiques publiques conduites en matière d'incitation à la création des projets, de lutte contre le chômage et de renforcement de la participation des jeunes dans la vie publique,
  • apporter des témoignages sur les différents problèmes décelés dans ces domaines;
  • attirer l’attention des pouvoirs publics quant à l’urgence de l’intervention des différentes parties prenantes dans ces domaines,
  • présenter des recommandations et des solutions émanant de la population concernée.

{igallery id=8782|cid=19|pid=1|type=category|children=0|addlinks=0|tags=|limit=0}

JSF - Un Nouvel Elan de Citoyenneté