Le programme « Heya » pour le soutien du leadership féminin est un programme régional qui est réalisé dans 6 pays à savoir la Jordanie, l’Égypte, le Liban, l’Irak, la Tunisie et le Yémen. L’association JSF est chargée de la supervision de la réalisation dudit projet en Tunisie (Coordinatrice au niveau national) en partenariat avec 5 associations nationales (les partenaires nationaux) et sous la direction de l’Académie de Développement International du Moyen-Orient (la coordination au niveau régional) et avec le soutien du SIDA (Agence Suédoise de Développement Internationale). Ledit programme continuera jusqu’au fin novembre 2016.  

Site web:  http://www.heya-program.net

 

L’objectif général du programme

L’objectif principal du programme est l’augmentation de la participation active de la femme dans les domaines publics dans la région du moyen orient et l’Afrique du nord, de manière à apporter des changements continues et équitables entre les deux genres dans les politiques et les pratiques publics et ce afin de garantir le droit d’expression pour la femme quel que soit son niveau notamment les femmes les plus pauvres et les plus marginalisées.

Les objectifs ciblés

Parmi les objectifs attendues des diverses actions, les suivants :

  • Que la femme dans le moyen orient et l’Afrique du nord ait de droit d’accès et le droit de s’exprimer dans les cercles des politiques et de prise de décision,
  • Améliorer les compétences de la femme dans les domaines de gouvernance et l’organisation administrative et les politiques publiques, et ce afin de lui attribuer un rôle dans le domaine public égal à l’homme,
  • Que les organisations non gouvernementales dans cette région aient l’aptitude de développer les compétences des femmes et de préserver les effets du programme dans la région et surtout le centre des politiques de la femme qui va être créé,
  • Améliorer l’échange de compétence et l’influence mutuelle entre les femmes leaders et la création d’alliance entre elles pour la participation publique des femmes au niveau national et régional.

La cible principale et directe de ce programme sont les femmes, avec un focus particulier sur les femmes leaders dans les pays cibles, et ce dans le but de développer les capacités et les doter de conscience concernant le choix et la mise en place des politiques. Le programme vise également les organisations de la société civile dans les travaux menés par le plaidoyer et le lobbying.

Le programme fournira, directement, des services à 720 participantes (120 pour chaque association), et, indirectement, à plus de 3.600 personnes.  En outre, va bénéficier dudit programme, un grand nombre de femmes dans les pays cibles du Moyen- Orient et l’Afrique du Nord et ce, dans le cadre de la mise en œuvre des politiques pro- féministes et garantissant l’égalité des sexes.

Méthodologie et stratégie proposées

Outre les diverses activités du programme (formation - ateliers - recherche sur le terrain - Réunions - Visites de terrain - Tables rondes ...) le centre des politiques de la femme «Women’s Policy Center» sera mis en place et sera composé des participantes du dit programme choisies parmi celle qui ont excellé et elles auront la possibilité de diriger et d'encourager autres. 

Le Centre de politique de la femme se focalisera sur les différentes politiques, notamment la gouvernance et la démocratie, le développement de la femme et de la jeunesse, la modernisation de l'éducation et le développement économique et social, et de l'environnement et des ressources naturelles, et les affaires publiques. 

Les femmes leaders seront dotées des moyens nécessaires et seront préparées à traiter avec les nombreux systèmes de développement et le traitement des affaires publiques. Dans une première étape le programme comprendra un focus sur les élections comme étant l'un des thèmes généraux qui affectent la participation des femmes dans les affaires publiques.  Une fois mis en place le centre jouera un rôle très important comme suit:

  • Organiser un travail collégial entre les femmes leaders dans les pays cibles pour favoriser le réseautage le travail en groupe et l’échange d’information et le partage de compétences et des connaissances,
  • Fournir un guide technique qui contient des avis consultatifs et les techniques d’analyse et d’évaluation des politiques,
  • Proposer des recommandations et prendre des mesures efficaces pour apporter des changements politiques,
  • Apporter du soutien au pays membres et les aider à évaluer les effets des politiques actuelles ou les effets émergents de l’environnement sociopolitique des-dit pays,
  • Créer des liens avec les organismes nationaux, régionaux et internationaux actant dans le cadre des politiques des femmes,
  • Développement des compétences de 720 femmes leaders dans les pays cibles dans les domaines de développement et politiques publiques. 

Le programme propose un ensemble diversifié d’activités sur la période de 3 années dès le mois de juin 2014, ces activités sont principalement : 

  • Des formations en matière d’analyse des politiques publiques : l’objectif de ces formations est de dresser un état des lieux des politiques publiques existantes visant une problématique quelconque, de les analyser et de mesurer ses impacts et effets par rapport aux objectifs fixés préalablement,
  • Des formations en matière de rédaction des propositions de politiques publiques : Ce sont des documents de recherche restreintes concernant une problématique bien déterminée ou une question spécifique touchant la société, ces documents contiennent des recommandations ou bien des propositions de politiques alternatives pour la résolution de la problématique en question. Ces recherches seront présentées et discutées lors des séminaires régionaux.
  • Créer "centre des politiques de la femme," qui sera un espace participatif et indépendant au service de la femme et le développement de ses capacités de leadership. Le centre lui permettra aussi d’exprimer des recommandations et de proposer des politiques qui seront communiquées aux décideurs dans le but d’engendrer des changements positifs dans leurs communautés.
  • Mener des recherches sur le terrain et des discussions de groupe et le plaidoyer national et régional sur de nombreux sujets et la présentation des propositions émanes des participantes.
  • Des séminaires nationaux et régionaux avec la participation des femmes adhérentes au programme des pays membres.
  • Des visites nationales et internationales seront organisées pour des organismes publics nationaux et internationaux notamment les concernés par la femme.  
  • L’organisation d’une équipe régionale arabe dédiée à l’observation du processus électoral dans les pays participants au programme. 

Partenaires internationaux

 

Coordinateur national

Partenaires nationaux