Activités de résilience en Tunisie - Douar Hicher

Le projet Activités de résilience au profit des jeunes et des communautés en Tunisie (TYCRA) est un projet qui vise à renforcer l’autonomie des acteurs communautaires, notamment les jeunes, à identifier les tensions à la résilience des communautés, y compris les facteurs pouvant conduire à l'extrémisme violent.Financé par USAID, le projet est exécuté en Tunisie par FHI360 dans trois régions. Jeunesse Sans Frontières (JSF), partenaire local de FHI360, exécute quant à elle le projet à Douar Hicher durant la période du 30 janvier 2017 au 31 janvier 2018. 

         

Le projet consiste essentiellement à mettre en oeuvre dans un premier temps des activités de cartographie des tensions et opportunités à Douar Hicher afin de conduire dans un second temps des activités dans cette localité pour développer les capacités jeunes et de la communauté à renforcer leur résilience.

"La théorie du changement énonce que : SI les jeunes sont engagés et en capacité d’identifier et d'aborder les tensions économiques, politiques et sociales, en particulier les conducteurs de l’extrémisme violent (VE). Et SI la capacité des acteurs au niveau communautaire de collaborer avec les jeunes à la lutte contre ces conducteurs est renforcée, ALORS les jeunes et les communautés seront plus résistants aux pressions identifiés y compris l'extrémisme violent".

 JSF - Un Nouvel Elan de Citoyenneté

Dans le cadre du projet Sharekna, l’équipe de JSF, chargée de la mise en place du projet, a participé à la formation des formateurs en cartographie communautaire par les jeunes, organisée par FHI360 à l’hôtel Ramada Palaza de Gammarth, du 01 au 03 février 2017.

Cet atelier avait pour objectif de :

  • Renforcement de la capacité des quatre équipes des associations chargées d'exécuter le projet à Douar Hicher, Cité Ettadhmen et le Kef centre, sur la méthodologie de cartographie communautaire par les jeunes (CYM) et à coordonner le processus de cartographie dans chaque communauté cible;
  • Recensement des risques que les jeunes cartographes peuvent rencontrent lors de opérations de cartographies et des solutions pouvant être adoptées.

Suite à cette formation, les différentes associations devront conduire la même formations avec les 30 jeunes cartographes qu'ils ont recrutés dans les différentes localités cibles et entamer après le processus de cartographie. 

JSF - Un nouvel ELAN de citoyenneté

Dans le cadre de la préparation du recrutement des 30 jeunes cartographes issus de Douar Hicher pour le projet Sharekna, JSF a organisé deux café-talk samedi et dimanche 25 et 26 février 2017 à la salle des fêtes «Ennour» à Douar Hicher. Durant cet événement, les jeunes ont parlé de leur communauté, de leurs perceptions des ressources, des risques et des opportunités que présente leur localité et leur participation dans la vie publique locale (partis politiques, associations, syndicats, clubs…), leurs relations avec les institutions publiques locales (délégation, municipalité, commissariat de police, bureau d’emploi, maison des jeunes, maison de culture, mosquées…). Les jeunes ont aussi proposé des idées d’initiatives de résilience qui peuvent être exécuté durant la deuxième phase du projet.

JSF - Un nouvel ELAN de citoyenneté